Partagez | 
 

 Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rainie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 25
Localisation : Perdue entre deux nuages de pensées
Age du Perso : 23 ans
Faction : Utopia ♥
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]   Mar 29 Déc - 22:51

Passer sept heures coincé dans un aéroport, et dans une carcasse métallique volante, n'avait rien de plaisant pour la plupart des gens. Rainie n'échappait pas à cette règle. Bien qu'elle passait, la plupart de son temps, assise dans un fauteuil roulant, ou allongée dans un lit, l'attente et la transition fauteuil/siège et siège/fauteuil n'avait rien de confortable et d'enviant. Quitter Hong-Kong s'était fait naturellement pour la jeune femme. C'était le soulagement d'un nouveau départ, un reset de sa vie. Plus d'obligations, plus de parents sur le dos qui lui dictaient quoi faire pour son "bien". A vingt-trois ans, on est apte à faire ses propres choix et ses propres expériences, quitte à le regretter plus tard. Mais au moins, on a le mérite d'avoir essayé, tenté, poussé la chance à son maximum.

C'était ce qui lui était arrivé. La chance avait été avec elle jusqu'à présent, mais jusqu'à quand ? Telle était la question. Ces derniers temps, son esprit vagabondait fréquemment, et lui repassait en boucle la vision de la carrosserie du camion, le choc, l’enchaînement de rebonds et le vide complet. C'était perturbant. Surtout quand on se dit qu'on a perdu environ dix-huit mois de son existence. C'est vraiment frustrant. Mais le pire dans tout ça, c'est de se remémorer les sensations, les souvenirs d'avant l'accident. Surtout quand son propre corps n'a plus rien d'humain selon elle. Les cicatrices parcourant sa peau, douce et délicate à l'époque, laissant des tâches indélébiles. La plupart du temps, la totalité de son corps était couvert. Même les mains héritaient d'une paire de gants afin de les protéger du frottement des roues. La seule chose positive qui lui met du baume au cœur, c'est que son visage et son cou sont intacts, ou presque. Sa rééducation primitive ne lui permettait une vraie autonomie, cantonnée à rester dans son fauteuil roulant pour éviter de la fatiguer plus qu'elle ne le devrait à tenter de marcher. Parce que non, elle ne marche pas. Un bambin ferait beaucoup mieux lors de ses premiers pas. Ce genre d'exercice lui demande beaucoup trop d'effort pour l'instant, et une rééducation digne de ce nom devrait y remédier. Ce qui explique en partie son émigration vers Tokyo, point culminant de la médecine en Asie.

L'atterrissage se fit en douceur, et la douce voix du co-pilote résonnant dans les speakers la tira de son sommeil profond. Ce n'était pas trop tôt. Elle était excitée comme une puce à l'idée de découvrir la capitale. Une fois sur le plancher des vaches, le personnel naviguant l'emmenèrent au terminal d'arrivée des passagers, lui souhaitant un bon séjour avant de s'éclipser. Machinalement, son regard vert se posa sur les différents visages se pressant pour apercevoir la personne qu'ils attendent, à l'aide de pancarte, de signes distinctifs, de grands gestes...

Personne n'attendait Yi Jie. Pas même sa propre sœur, qui ignorait tout de la situation. Comment réagirait-elle ? Un peu angoissée, la demoiselle empoigna fermement les roues de son fauteuil et s'élança vers la sortie, sa valise à roulette attachée sommairement à ce dernier.

Ce qui devait arriver, arriva. Le bagage un peu capricieux et trop mal fixé entreprit de faire une petite balade de son côté, à l'opposé de sa propriétaire. L'air de rien. Soudain plus légère que prévu, Rainie s'arrêta brusquement dans son élan. Elle tourna la tête d'un côté puis de l'autre, à la recherche du problème. C'est là qu'elle vit la valise bleue turquoise au milieu du passage, poursuivant sa trajectoire. Un juron en chinois fusa, et la jeune femme fit faire un demi-tour efficace à son moyen de transport et s'élança à la poursuite du fugitif.

Le bagage fut stoppé par une rambarde, attendant sagement sa propriétaire, presque en la narguant. D'un mouvement de bras, et la jeune Hongkongaise rattrapait la valise. Malheureusement, la poignée se trouvait sur le dessus et bien trop haute pour elle. Elle s'étira du mieux qu'elle pu pour tenter d'effleurer le haut du bagage mais rien n'y faisait. Le personnel l'accompagnant avaient pu le fixer en le penchant. Là, personne n'était présent pour le lui incliner. Vexée et blessée de sa faiblesse, elle croisa les bras, telle une enfant, en toisant sévèrement la valise. Un "T'abuses là !" en parfait chinois lui fut adressé, signe de remontrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsuki Aoi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 25
Age du Perso : 18ans
Date d'inscription : 17/12/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]   Jeu 14 Jan - 0:59

Aoi bailla de toutes ses dents et sentit avec plaisir ses oreilles émettre un léger « pop », signe qu’elles s’étaient débouchées. La jeune fille émie un petit son satisfait avant de coller à nouveau son petit nez à la vitre. Sous ses yeux, les nuages défilaient paresseusement tandis que le ciel se teintait progressivement de rose tandis que le soleil se levait. La boule de magma incandescente allait marquer sur sa rétine des rond rouges et verts qui persisteraient dans son champ de vision pendant quelques heures, mais Aoi refusait de quitter des yeux ce spectacle pour autant. C’était simplement magnifique.
L’idole adorait prendre l’avion. Cet appareil lui donnait la possibilité d’aller bien plus haut que ses ATs lui permettent, et lui permettraient sans doute jamais. Dans ses rêves les plus fous, malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de s’imaginer regarder ce même spectacle posée directement sur un nuage, ce qui est chimiquement bien impossible, premièrement, et elle serait malheureusement bien incapable de respirer à une telle hauteur, deuxièmement.
Aoi fit la moue lorsque l’une des hôtesses de l’air annonça l’atterrissage prochain. C’est avec une certaine déception qu’elle rattacha sa ceinture, puis se remit à fixer le ciel maintenant presque entièrement bleu. La tour de Tokyo entra de loin dans son champ de vision, puis l’avion toucha le sol bien trop tôt à son gout. Aoi cacha dansa main un énorme bâillement, et sa manager assise à coté d’elle se moqua doucement, la traitant d’hippopotame.  Aoi s’offusqua faussement et rigola. Mais elle était épuisée. C’était rare, mais la semaine avait été intense. Elle n’avait pas passé deux jours au même endroit, et avait enchainé les concerts et les interviews, les émissions presque chaque jours dans une ville différente, et voila que pour rentrer à Tokyo, sa manager avait pris un avion à la première heure le matin. L’accumulation de fatigue commençait à avoir raison d’elle. Aoi avait particulièrement hâte d’être dans son lit.

La sortie de l’avion se fit dans un léger brouillard, l’idole se contentant de suivre sa manager sans broncher, quelle rareté pour la jeune fille, habituellement si dynamique. La suite des événements de même, de la récupération des valises à l’appel du taxi. Mais il suffi de quelques minutes d’absence de la manager pour qu’Aoi disparaisse. Juste quelques minutes, le temps d’aller chercher des cafés.
La jeune fille n’avait pas réellement disparu. Elle avait suivi une valise. Une valise toute seule, qui  l’avait interpelée, et une jeune fille qui roulait également après, l’air  franchement mécontente. Mais pas en ATs. Des roues plus imposantes, plus encombrantes. Un fauteuil roulant en fait. Aoi n’avait même pas cherché à comprendre et l’avait tout de suit suivie, sans hésiter. Personne d’autre ne faisait attention à elle, et malgré une rambarde qui avait arrêté la course du bagage, la jeune fille en fauteuil, qui s’était attiré irrémédiablement la sympathie d’Aoi par ses cheveux roses bonbons, répondant parfaitement au turquoise de l’idole, avait clairement un souci pour attraper sa valise.

D’un pas déterminé, Aoi s’avança vers elle, et entendis la jeune fille aux cheveux roses marmonner dans une langue qu’elle ne compris pas. De par les étiquettes sur la valise, Aoi comprit rapidement que la jeune fille était chinoise et  grimaça légèrement. Elle n’en parlait pas un mot. Se lançant tout de même, elle entra dans le champ de vision de l’autre ville et lança distinctement « Hey, je peux t’aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainie

avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 25
Localisation : Perdue entre deux nuages de pensées
Age du Perso : 23 ans
Faction : Utopia ♥
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]   Dim 31 Jan - 18:46

Focalisée dans son entreprise de récupération, Yi Jie ne fit pas vraiment attention à ce qui l'entourait... Ni à la jeune femme qui s'était approchée d'elle. Ce n'est que le "Hey, je peux t'aider ?", qui la tira de ses pensées. Brusquement, elle leva les yeux en direction de la douce voix. Une crinière d'un turquoise éclatant relevée en deux énormes couettes l’interpella.

Ça ! Ça c'est la classe !

Un grand sourire vint se dessiner sur son visage, au fur et à mesure qu'elle détaillait avec bienveillance, la nouvelle venue. Elle, elle l'aimait bien. La demoiselle dégageait une bonne aura, du genre plutôt positive. Généralement Rainie n'acceptait pas l'aide d'autrui, mais fit une exception aujourd'hui. Accompagné d'un sourire radieux, elle hocha franchement la tête, un peu désolée quand même.

"Enfuie, vilaine ! Peux-tu l'attacher fauteuil s'il te plait ?"

Oulà, ton japonais est foireux ma vieille va falloir faire quelque chose rapidement !

[Sorry réponse bidon, je vais essayer de la compléter d'ici là !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ ! [PV Akatsuki Aoi ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Gear -:- Forum RPG :: C I T Y S C A P E S-
Sauter vers: