Partagez | 
 

 Colocation [PV Jitoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kensei D. Ogure

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1687
Age : 27
Localisation : Vladivostok
Age du Perso : 17
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Colocation [PV Jitoki]   Mer 30 Déc - 20:47

Kensei errait dans Tokyo depuis plusieurs jours déjà, et il commençais sérieusement à se demander ce qu'il allait faire. Jusqu'ici il s’était contenté de dilapider une partie de la somme qe ses parents lui avaient laissé avant de le mettre dehors, une petite fortune au final, à jouer au pachinko et à dormir dans des petits hôtels du centre de Tokyo. Il lui restait néanmoins de quoi s’installer, mais il devrais très vite trouver un travail dans l'optique de subvenir à ses besoins. Et là, franchement, il avais la flemme. D'autant plus qu'il n'avais jamais travaillé de sa vie, vivant auparavant bien protégé dans les bras de papa et maman. Déjà qu'il cherchais ardemment un appartement à Tokyo. En une heure, il n'avais encore rien trouvé. Soudain, alors qu'il commençais à désespérer, errant de site de location d'appartement en site de colocation, son excitation monta d'un cran. Il avais trouvé, semble t-il l'appartement de ses rêves.

Idéalement placé en plein cœur du quartier de Shinjuku, non loin du gigantesque Gyoen National Garden, dans une tour presque aussi haute que les centaines de gratte ciels qui définissaient le panorama de Tokyo, celui-ci n'était pas très spacieux mais correspondait bien à ce qu'il recherchait : abordable et très bien situé. Seul inconvénient, il lui faudrait s’accommoder de la présence d'un colocataire, nommé Jitoki Kokuyo. Mais il faillit bien faire des sacrifices dans la vie, et il commençais à comprendre le concept. Il pris donc rendez-vous en fin d'après midi avec son futur colocataire et le propriétaire de l'appartement afin de visiter cet appartement. Il quitta donc le cyber café où il se trouvait pour profiter du reste de la journée.

En fin d'après midi, alors que l'heure du rendez-vous approchait et après avoir passé toute sa journée au jardin de gyoen, il se mis en mouvement vers le lieu du rende-vous. Sa destination finale étant peu éloignée, il ne lui fallut que peu de temps afin d'y arriver. Étonnamment, lui qui étais d'ordinaire toujours en retard, il arriva en premier sur les lieux de la visite. Il ne lui restai plus désormais qu'à attendre le dénommé Jitoki, dont il ne connaissait rien d'autre que le nom. Avec quelque peu d'impatience, il se mis à faire les cents pas devant l'immeuble en attendant son futur colocataire.

_________________


Smart is the new sexy !!!
Ma logique est imparable, cherche pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jitoki Kokuyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 571
Age : 26
Age du Perso : 28 ans
Faction : The Wall
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Colocation [PV Jitoki]   Jeu 31 Déc - 17:30



Cela faisait un moment que j’avais terminé mes études et commencé à travailler. Et pourtant j’avais continué à vivre dans le même studio depuis tout ce temps, remplissant des étagères jusqu’à déborder et perdant espoir quant à ma capacité à retrouver le moindre document administratif important. Du coup j’avais fini par craquer. J’ai épluché pas mal d’annonces avant de constater que : soit je devais trouver en banlieue de Tokyo, soit je devais trouver un colocataire afin de m’aider à payer le loyer pour un appartement suffisamment grand pour être vivable, tout en ayant la possibilité de mutualiser pas mal de choses, notamment la caution ou les frais de remise des clefs pour ne pas ruiner une partie des économies que j’avais faites jusqu’à présent.

J’eu l’occasion de faire quelques visites et entretiens sans pour autant être convaincu : soit les logements étaient vieillissants soit le propriétaire était trop gourmand sur le prix qu’il demandait. Je commençais un peu à désespérer de trouver un appartement dans Tokyo, m’économisant par la même occasion du temps de trajet quotidien entre ce dernier et mon/mes lieux de travail. Le rendez-vous que j’avais aujourd’hui était un des derniers. L’endroit était plutôt grand de mon point de vue et agréablement situé.

Il fallait cependant avant de m’y rendre que je finisse toutes les tâches qui m’avaient été affectées au travail. Heureusement que cette fin d’année était plutôt calme, un déplacement sur intervention pour maintenance avait le double inconvénient de finir tard et d’être épuisant tant physiquement que mentalement. Je n’avais pas les nerfs d’aciers ni la formation des groupes d’intervention.

Plusieurs réparations et maintenances préventives plus tard et me voilà en route pour le lieu de rendez-vous. Un coup d’œil à mon téléphone m’informa que j’étais dans les temps. Je profitais du trajet en métro pour relire le dossier de l’appartement et de me remettre en mémoire sa structure au travers des photos que j’avais à ma disposition.

Un coup de GPS et quelques minutes de marche et me voilà devant l’entrée de l’immeuble. Il changeait du bâtiment vieillissant dans lequel j’étais. Plutôt récent et bien équipé, mes seules inquiétudes étaient comment j’étais capable de vivre aussi haut et si mon potentiel colocataire allait s’avérer fiable tant au quotidien que pour payer le loyer.

D’ailleurs en parlant de cela, j’aperçu une personne faisant les cents pas et ne ressemblant pas à la photo que j’avais du propriétaire. Probablement la personne qui souhaitait également faire cette colocation.

« Excusez-moi, seriez-vous M. Ogure ? »

Il était lui aussi à l’heure, c’était plutôt bon signe. Ce n’était probablement un de ces feignants dans lesquels on ne pouvait pas avoir confiance. Cela me rassurait quelques peu. La dernière fois que j’avais dû partager mon lieu de vie, ça remontait à mes années d’internat. Autant dire que j’avais eu droit à tous les types de personnes. Et si je pouvais éviter d’être continuellement en confrontation ne serait-ce que pour faire les courses, la vaisselle ou pour la répartition des charges, ce serait fortement appréciable.

Il me fallait juste avoir un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensei D. Ogure

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1687
Age : 27
Localisation : Vladivostok
Age du Perso : 17
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Colocation [PV Jitoki]   Lun 4 Jan - 19:12



Kensei avait vu le nouvel arrivant de loin. Il supposait qu'il s’agissait de son colocataire, ce dernier se dirigeant vers lui. Il commença donc à le détailler de la tête aux pieds. D'apparence banale, il n'avais pas l'air particulièrement excentrique ou populaire. Tant mieux, Kensei tenant déjà le rôle de la star, il n'avais pas besoin d'une colocation avec un concurrent. Même s'il avais un temps espéré une colocation avec une personne du sexe opposé possédant quelques "atouts" convaincants, il était plutôt heureux du premier contact visuel avec son futur colocataire. Il avait eu peur de se retrouver avec une personne âgée ou pire quelqu’un de plus cool que lui.

Mais il semblait bien sous tout rapport ce colocataire, peut-être un peu trop. Il s'était maintenant approché et semblait prêt à lui adresser la parole. Kensei eu tout le loisir de le voir de près. Sa tenue était impeccable, son physique des plus passe partout et son visage des plus oubliables. Un type normal quoi. Kensei espérait seulement qu'il serait moins coincé qu'il n'en avais l'air.

Lorsque Jitoki commençât à parler, il cru devenir dingue :


« Excusez-moi, seriez-vous M. Ogure ? »

Quelle formalité. Même dans ses pires cauchemars il n'avais pas cru cela possible. Sa première tâche était visiblement toute trouvée : décoincer son futur coloc et le sortir un peu. L'ouvrir au monde quoi.

"Salut ! Tu peux m'appeler comme tu veux, mais évite d'être trop formel. Et surtout pas par mon nom, ça me rends furieux. Et vu qu'on est visiblement amener à cohabiter, inutile d'être aussi formel. Tu dois être Jitoki je suppose."

Sans laisser le temps à son interlocuteur de répondre, il embraya :

"Kensei, enchanté. Bon, je suis sans club pour le moment mais je suis joueur dans la prestigieuse Omega League. J'espère qu'on s'entendra bien et qu'on passera du bon temps"

Le propriétaire de l'appartement étant arrivé pendant qu'il parlait, Jitoki n'eût toujours pas l'opportunité de répliquer. Après la brève présentation du dernier arrivé, Kensei lança, d'un ton qui se voulait sûr de lui mais qui cachait un peu de préoccupation quand à l'avenir :

"Bon alors, on va le visiter cet appart ?"  

_________________


Smart is the new sexy !!!
Ma logique est imparable, cherche pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jitoki Kokuyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 571
Age : 26
Age du Perso : 28 ans
Faction : The Wall
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Colocation [PV Jitoki]   Mar 5 Jan - 23:35




Sur quoi j’étais tombé ? Un mec à la fois extraverti et sans emploi. Manquerait plus qu’il n’ait plus du tout d’argent. Enfin, et si on avait l’appartement, c’était son problème. Je ne comptais pas signer un contrat ou chacun est garant de l’autre. Pas que ça à faire de babysitter un adulte. Je comptais bien ne pas avoir à me prendre la tête déjà que j’allais devoir passer une journée à la mairie pour remplir les formulaires de déménagement et de transfert de taxe d’habitation. Quel bazar. C’est bien parce que je n’en pouvais plus de mes 12m² actuels.

« Oui, j’espère que l’on s’entendra bien et que l’on arrivera à cohabiter paisiblement. »

Je sais, il y a un décalage avec son « bon temps ». Mais je ne comptais pas finir mes soirées alcoolisé à domicile. J’avais déjà suffisamment à faire avec les soirées d’entreprise où par pure politesse il fallait boire autant que son chef. Foutues traditions. Entre ça et les dizaines d’heures supplémentaires où il fallait se battre pour être payé… Heureusement que The Wall donnait l’exemple, ça limitait les abus. Même s’il y en avait quand même. Enfin bon. Moi j’avais réussi à être payé, ça me permettait d’avoir de l’argent de côté. Entre ça et les permanences nocturnes, pourquoi pas, tant que ça restait ponctuel.

Après que le propriétaire nous eut ouvert la porte, je commençais à visiter l’appartement, posant pas mal de question afin de savoir de quand datait la dernière remise à neuf, si le bâtiment avait accès à la fibre et ainsi de suite. Je n’avais pas spécialement envie de me faire avoir, déjà que j’allais devoir me farcir « l’argent de gratitude » au cas où le propriétaire daignerait nous louer l’appartement… Pas franchement très motivant. Mais il fallait reconnaître que l’endroit était beau. Bien éclairé et dans un design moderne appréciable. Le parquet ne grinçait pas et la salle de bain était de bonne taille. Il y avait un emplacement pour un combiné lave-linge/sèche-linge ce qui mettrait fin à mes périples à la laverie et même un emplacement lave-vaisselle, chose assez rare pour être noté. Il y avait un balcon avec une vue assez sympathique et qui présageait d’agréables soirées en été.

« Je ne sais pas ce que tu en penses Kensei, mais moi j’aime assez cet appartement »

Ça me faisait franchement bizarre de tutoyer quelqu’un que je ne connaissais pas. Mais entre ça et le voir « furieux », le choix était assez rapidement fait. Et puis il fallait bien que je prenne un peu sur moi aussi. La colocation impliquait de faire des compromis. Surtout que je n’avais plus vraiment d’autres opportunités après celle-ci.

Et franchement, l’endroit est classe !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kensei D. Ogure

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1687
Age : 27
Localisation : Vladivostok
Age du Perso : 17
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Colocation [PV Jitoki]   Ven 8 Jan - 23:47

Dès qu'il fut entré dans l'apaprtement, Kensei sut qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait. De prime abord, celui-ci semblait tout à fait correspondre à ses attentes, à la fois moderne et lumineux. Tout de suite après leur entrée, Jitoki se commença à poser une multitude de questions, ce qui laissa le temps à Kensei de visiter l'appartement en détail.

La porte d'entrée donnait directement sur un petit salon, qui jouxtait lui même une salle à manger légérement plus spacieuse qui ouvrait sur un balcon avec vue sur le parc de Gyoen, ce qui donnait du cachet supplémentaire à l'appartement. La cuisine quand à elle, ouverte sur le salon grâce à un bar qui rendait l'ensemble plutôt classe, était quand à elle de dimension tout à fait respectable. Au fond de cette pièce à vivre qui semblait tout à fait agréable, un petit couloir permettait d'accéder à la salle de bain et aux chambres. La salle de bain était spacieuse et, comble du luxe, possédait une grande baignoire et des toilettes séparées du reste de la pièce, ce qui constituait un plus non négligeable pour la vie en colocation. Les chambres quand à elles étaient toutes deux identiques et offraient assez d'espace pour que chacun se sente à l'aise et possède sa propre intimité, primordiale pour la vie à deux (en toute amitié bien sûr).

Une fois revenu dans le salon, Kensei capta la fin de la conversation entre son futur collocataire et son futur propriétaire. Ce dernier exposait les spécifité techniques de l'appartement : taille totale de 55 m², raccordement à la fibre, prix et modalités de la location... Toutes sortes de choses qui ne passionait pas spécialement Kensei. Une fois les détails exposés, Jitoki se tourna vers lui. Il avait visiblement rapidement pris le parti de le tutoyer, ce qui fit sourire Kensei tant cela semblait peu habituel pour lui de tutoyer un inconnu. Visiblement, il semblait également aprécier les lieux. Pour toute réponse, Kensei lança au propriétaire :

-Alors, où est-ce qu'on signe ?

Bien sûr, il restait quelques détails à régler mais étant donné le travail de fonctionnaire tout à fait stable de Jitoki et le petit pécule que Mr et Mme Ogure lui avaient transmis, il ne semblait pas y avoir de problème. Néanmoins, étant donné le prix du loyer, ces ressources viendraient rapidement à s'épuiser, et il devrait donc trouver un contrat intéressant dans un futur proche, ou au moins trouver un travail complémentaire en attendant une offre de l'omega league.
Malgré tout, Kensei était optimiste quand à l'avenir. Une nouvelle vie commençait pour lui et son excitation était palpable.

_________________


Smart is the new sexy !!!
Ma logique est imparable, cherche pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colocation [PV Jitoki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colocation [PV Jitoki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colocation temporaire à trois(Papa et Mélanie)
» Simon postule pour rejoindre ZE colocation ^^ [PV]
» Le problème de la colocation [Jeremy & Juliet]
» La colocation n'est pas toujours la meilleure option
» Drôle de colocataire! [PV Takeshi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Gear -:- Forum RPG :: S H I N J U K U :: LOST WAYS-
Sauter vers: