Partagez | 
 

 Here comes the next contestant [Pv. Hayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isayami Yukiko

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Localisation : L'horizon
Age du Perso : 22 ans
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Here comes the next contestant [Pv. Hayden]   Jeu 7 Jan - 3:36

La nuit avançait paisiblement, il devait être quoi, vingt-trois heures alors que je ramenais trois bière de plus pour moi et mes amies. Le Dubliner’s Irish Pub était presque bondée à une heure aussi avancée, et ça aurait été pire un autre jour de la semaine. Cela faisait autant de personne dont le regard se portait vers moi et ma mini-jupe à vague. D’un mouvement de hanche, je la fis voleter d’un coté, ne leur donnant même pas un aperçu de ce qu’ils désiraient, mais les faisant espérer. Un sourire narquois se peignit sur mon visage alors que je posais les pintes sur la table. Oui, me savoir ainsi désirée était amusant et distrayant pour moi, et on ne manqua pas de me le faire remarquer…

« T’es vraiment la pire des allumeuses, tu le sais ça ?

Celle qui venait de parler, c’était Shiwase, une de mes amies. Elle avait une paire de lunettes en cul de bouteilles qui ne lui allaient absolument pas mais refusait d’en changer, quoi que je fasse. Les cheveux courts et un sourire toujours peint sur le visage, elle avait une certaine passion pour les peoples, et ses amourettes de groupies changeaient régulièrement de l’une à l’autre. Cela ne m’étonnerais d’ailleurs pas d’apprendre qu’elle avait encore changeait de cible suite à l’absence de réponse à ses nombreuses lettres de sa précédentes victime… enfin, la victime ne devait même pas savoir que les dites lettres existaient au final.

- Je ne vois pas de quoi tu parles, Shi’…

Ma réponse se voulait fausse et sonnait comme tel alors que je glissait jusqu’à la banquette, portée par mes trecks. M’asseyant confortablement, je tendais les jambes. Mes rollers étaient montés sur de courtes bottines à talons blanches et jaunes, assorties avec le reste de ma tenue d’écolière. On était passée ici après la sortie des cours et une petite collation. Cela devait faire facilement deux heures que nous étions attablés ici, à quelques mètres seulement de l’entrée. Tiens, voilà d’ailleurs que de nouvelles têtes franchissaient la porte. Ils n’étaient pas trop mal, même si ils avaient un petit air de « n’importe qui ».

- Mais oui, et tu n’as certainement pas voulue t’assoir à cette place pour que chaque personne passant la porte ne te voie, bien sur, une place discrète et loin des projecteurs…
- Ah ah, je suis démasquée, je me rends, je me rends ! Pas la prison !

Ca, c’était Mikoto, l’étudiante modèle, toujours aussi incisive. Cheveux longs en queue de cheval et un nez aquilin, sans doute la chose que je lui enviais le plus, elle soupira face à ma plaisanterie. Elle n’était pas facile à faire rire, même si elle était souvent de bonne compagnie. Ce n’était qu’une fois bien alcoolisée qu’on avait l’impression qu’elle pouvait vraiment se lâcher… mais ça ne serait pas pour ce soir. De toute façon, elles n’allaient sans doute pas tarder à rentrée, l’une pour réviser, l’autre par obligation parentale. C’était d’ailleurs presque un miracle que Shi’ ait put rester aussi tard, connaissant sa famille. Le genre guindés et vieille époque, m’voyez…

- Excusez-moi mesdemoiselles, il resterait pas une place à votre table ?

Okay, je retire ce que j’avais dit sur les personnes qui avaient passés la porte, elles ne valaient pas un clou. Shi’ et Mikoto se dévisagèrent, guère surprise. De toute façon, leur attention était focalisée sur moi, ce qui ne me laissait pas trop de choix. Dommages, avec plus de finesse ça aurait put être intéressant de jouer avec, mais les bulldozers étaient rarement subtils. Je levait les yeux aux ciels quelques secondes, replaçant une mèche de cheveux de ma main gantée de blanc. Puisqu’il fallait se jeter à l’eau, ou dans la bière vu l’endroit…

- Je vous donne 2/10 pour avoir oser venir avec une telle approche. Si vous regardez par là, mon index droit pointa une partie de la salle, vous pourrez trouver une autre partie de la salle où se trouvent encore des tables vides. Et si cela ne vous convient pas, par là, mon autre index désigna la porte d’entrée du Dubliner, se trouvent pleins d’autres bars remplies de filles désœuvrées qui voudront peut-être de vous.

Leur visage pris quelques secondes à se décomposer avant qu’ils ne se rendent dans le fond de la salle. J’avais dut froisser leur fierté, qu’importait. Des chiens se prenant pour punks et thugs, on en voyait de plus en plus à notre époque. Cette Utopia semblait en produire plus qu’il n’en était nécessaire. Les regardant partir je soupirais avant de reprendre mon air jovial. Comme prévu, les filles finirent leur verre assez rapidement avant de commencer à parler de sortir. La soirée avait été bonne, et je ne pouvais pas leur en vouloir de ne pas en profiter un peu plus. Bah, j’aurais toujours quelque chose à faire, la ville était bien assez grandes, et les gratte-ciels bien assez haut pour cela.

- Vous voulez que je vous raccompagne ? leur laissais-je entendre, Je connais quelques chemins plus rapide pour rentrer chez vous.
- NON MERCI ! La dernière fois, tu as voulut me faire traverser l’autoroute de voiture en voiture car pour toi c’était quelque chose de « normal » ! Je tiens encore à ma vie !
- Rhooo, quoi, ce n’était qu’une petite plaisanterie.
- Je décline également…
- Toi aussi ? Bon, bah bonne soirée alors les amies. Je vais rester encore un peu ici moi du coup.

Ouais, ma bière était encore à moitié pleine, et on ne jetai pas ainsi une Guinness. Les saluant d’un signe poli de la main, Mikoto n’aurait pas supportait quelque chose de plus « outrageant », je les regardais passer le pas de la porte, portant ma bière aux lèvres. L’amertume de cette dernière m’arracha un frisson. Peut-être que j’en reprendrais une autre après tout, ou quelque chose de plus sucré, une Kriek peut-être. Après tout la cerise n’était pas qu’un fruit sexy, elle avait bon goût aussi. Faisant claquer ma langue contre mon palais, le gout de la bière marquait mes papilles alors que j’observait la porte où je pouvais voir dans son encadrement un nouveau contestant entrer dans le Dubliner.

Un sourire charmeur sur mes lèvres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden V. Cooper

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Localisation : Shinjuku AT Hypercenter
Age du Perso : 19 ans.
Faction : Omega League
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Here comes the next contestant [Pv. Hayden]   Jeu 7 Jan - 22:10

21h30 - Overlords AT Hypercenter.

*Ploc…Ploc…Ploc…* Des gouttes sueurs tombent sur le sol du terrain d’entrainement des Shinjuku Overlords. Les lumières éclairaient tout le terrain, il faisait chaud, la chaleur était lourde  limite étouffante. Les yeux dans le vide, se remémorant chaques gestes de son précédent, analysant comment avait réagi son corps, tendons par tendons, muscles par musques, mouvements par mouvements. Il y avait un problème quelque part, le mouvement n’était pas exécuté de manière parfaite. Hayden aurait pu rester des heures entrain de visualiser le trick qu’il essayait de sublimer, peut être que le problème ne venait pas d’une erreur d’exécution mais simplement l’homme lui-même. Il activa de nouveau le mode anti-grav de ses Ats et reprit l’entrainement. Les Lances Frisbee augmentèrent leurs cadences de tire, gauche, droite, doubles, triples rebonds. La saison commençait bientôt, il se devait d’être le meilleur, le meilleur de son équipe, le meilleur de la League, le meilleur des meilleurs. Il continua à s’entrainer sans relâche encore une heure avant de prendre la direction des vestiaires. Il déposa sa combinaison d’entrainement à l’endroit approprié pour la laver. Une fois le jeune homme sous la douche, les gouttes d’eau perlèrent sur son corps automatiquement. C’est beau la technologie. Son téléphone portable se mit alors à sortir les premières notes de musique, un petit air d’électro dans la pièce. Dix minutes plus tard, il était sorti et commença alors à s’habiller. Il mit un jean noir, un T-shirt Blanc avec le logo de l’équipe en haut à droite sur sa poitrine, le tout surmonté d’un manteau fin, long à capuche blanc. Son téléphone sonna, cette fois-ci c’était un appel.

« Je suis devant le stade Monsieur. »

« Très bien Yuki, j’arrive. » Il s’ébouriffa les cheveux afin de ressembler à quelque chose de potable.

Son chauffeur était là. Il enfila ses Ats  et se dirigea vers la sortie. Yuki se trouvait devant la limousine, la portière ouverte. Hayden entra dans la voiture, la porte se ferma derrière lui et le chauffeur prit place au volant.

« Ou désirez-vous aller Monsieur ? »

« Au Dubliner’s Irish Pub, s’il te plaît. »

« Très bien Monsieur. »

23h10 - Dubliner’s Irish Pub.

La limousine traversa la ville tranquillement. Hayden regardait les rues défilées pendant le trajet à travers les vitres teintées. Notre jeune homme était pensif ce soir peut être même en période de doute mais personne ne sera au courant, ni même moi. Observant le haut des bâtiments de verre, il put apercevoir quelques Rider de cet écosystème qu’il connaissait simplement de nom. Le jeune homme en connaissait le système aussi, mais il manquait quelque chose au Nightmare pour que cela puisse vraiment intéresser notre jeune prodige mais ceci est une autre histoire. Quelques minutes plus tard, la voiture arriva alors devant le Bar irlandais puis se stoppa. Le chauffeur se dépêcha d’ouvrir la porte à Hayden, le jeune sorti remerciant Yuki.

« Je vous attends Monsieur. »

Hayden acquiesça d’un signe de tête puis au moment de rentrer dans le bar bouscula deux filles sans faire exprès. L’une était plutôt du genre fille modèle première de la classe et la seconde ce que l’on pourrait considérer comme un rat de laboratoire. Il s’excusa poliment puis entra dans le bar. Shiwase arrêta net son amie.

« Attends une seconde ! C’était Hayden Cooper ! Le nouveau prodige qui vient de signer chez les Shinjuku Overlords ! »

Shi’ fit demi-tour et rentra de nouveau dans le bar. Pendant ce temps, Hayden avait rapidement dévisagé les différentes personnes dans le bar. Pas grand monde au final jusqu’à ce que son regard se pose sur une jeune demoiselle seule à une table avec un joli sourire aux lèvres… Alors premièrement, une fille seule à une table déjà c’est chelou. Deuxièmement, une jolie fille toute seule à une table, c’est un gué tapant ! Un doigt vint alors tapoter son épaule. Se retournant, il remarqua alors que c’était l’une des jeunes demoiselles qu’il avait bousculé en entrant.

« Excusez-moi, vous êtes bien Hayden Cooper ? Le joueur des Shinjuku Overlords ? »

« Le seul et l’unique ! » dit-il avec un grand sourire.

« Puis-je avoir un autographe s’il vous plaît ? »

Hayden fut quelque peu surpris, il ne pensait que ce genre de rencontre se ferait avant de début de la saison, ou même avant l’apparition de l’équipe au complet. Elle lui donna un stylo mais ne trouvait pas de feuille. L’Omega Rider prit une serviette à une serveuse qui au final ne s’en aperçu même pas.

« Quel prénom ? »  

« Shiwase… »

« Pour… Shiwase. Avec toute ma gratitude… Pour avoir éclairé ma soirée ! Hayden Cooper. Je te rajoute un numéro de Téléphone. Si tu veux venir voir un match, hésite pas à appeler à ce numéro. Les places te seront offertes et tu seras en carré VIP. »

« Merci ! »

Hayden lui fit un clin d’œil et prit la direction du bar. Il n’était plus incognito et de toute manière il aurait forcément attiré l’attention. Pas besoin d’être un Dreamer pour savoir que les ATs qu’il avait aux pieds étaient de loin une mécanique de haute précision, sans parler du logo de l’équipe qui ornait les Ats au niveau des chevilles. Sa paire d’At était noire et argenté, le tout avec une finition en fibre de Carbonne. N’oublions pas les petits fils d’Or afin d’apporter la dernière touche  de classe. Bref, pas besoin de vous faire une photo sur le fait que c’est le genre de mec qui attire l’attention de manière naturelle. Il s’assit au bar tranquillement, le barman vient lui demande ce qu’il voulait.

« Un Whisky pûr. »

Ni une, ni deux. Il était déjà servit. Trois centilitres du meilleur Whisky de tout le bar. Il se retourna et leva son verre en direction de la jeune demoiselle qu’il l’avait gratifié d’un sourire magnifique en entrant.

« Cheers » dit-il à voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isayami Yukiko

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Localisation : L'horizon
Age du Perso : 22 ans
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Here comes the next contestant [Pv. Hayden]   Jeu 14 Jan - 20:00

Il était pas mal, débordant d’opulence, mais pas mal. J’eus du mal à ne pas rire lorsque je vis Shi’ lui courir après pour lui demander un autographe, de toute évidence, elle avait trouvé une nouvelle personne « fétiche ». Si c’était pour le meilleur ou pour le pire, alors là… Je les regardais échanger quelques mots et un papier, amusée. Au moins cela faisait plaisir à mon amie, la voir ainsi sourire était toujours agréable, même si il m’était difficile de savoir de quoi ils parlaient dans le brouhaha ambiant. Toujours est-il que l’individu finit par s’avancer, quittant la romantique pour se diriger vers le bar et ses spiritueux.

Whiskey hein ? Vu le bar, ça ne devais sans doute pas être du nikka. Servit dans un petit verre, sans la moindre goutte d’eau, voilà un homme qui travaillait son image. Cela faisait un peu contraste avec ma pinte de bière dont il ne restait qu’une faible portion désormais. Parlant à voix basse, je compris ce qu’il me disait sans l’entendre. Cela tombait sous le sens en même temps. Souriante, je levais mon verre haut vers le ciel, le gratifiant d’un « Kanpai ! » avant de descendre ce qu’il en restait d’une traite. Elle ne m’aurait pas tenue beaucoup plus longtemps de toute façon.

« J’espère que vous n’avez pas donner votre numéro à Shi’…

Dis-je en me relevant de ma place, passant mon manteau beige sur les épaules. Mes trecks me portant naturellement jusqu’au bar, mon regard jetant un coup d’œil fuyant à ma montre. Si tel était le cas, je ne donnais pas plus d’une dizaine, non, même pas cinq minutes avant que le téléphone de cet individu ne sonne… ou alors elle avait appris à ronger son frein en peu de temps, mais je la connaissait, elle avait toujours tendance à démarrer au quart de tour. Enfin, on aurait la réponse bien assez-tôt. Pour l’heure, j’allais m’assoir à côté de l’individu. Après tout, ce genre d’homme aimait qu’on vienne à eux, non ? Alors, jouons…

- … A moins bien sûr que vous n’aimiez ce genre de fille. Essayez de ne pas la faire trop pleurer.

Je ne disais pas énormément de choses, volontairement. Il était bon de laisser aux gens le loisir de se faire leur idée, que ça soit lui ou ceux qui nous épiaient du fond de la pièce. Les choses étaient beaucoup moins intéressantes quand tout le monde comprenait ce qui se disait ou connaissait les règles du jeu. Un peu de suspens, un zest de risque et un soupçon de libertés, voilà de quoi égayer la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Here comes the next contestant [Pv. Hayden]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Here comes the next contestant [Pv. Hayden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Gryfffondor] Hayden Smith
» Matthew Gage's Friends? or not.. (ft. Hayden Christensen)
» Hayden. Les étoiles galopent avec toi...
» ~ présentation de Hayden P. Williams ~ [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Gear -:- Forum RPG :: S H I N J U K U :: LOST WAYS-
Sauter vers: